Kif Kif

Kif Kif est un mouvement interculturel qui se bat pour l’égalité et contre le racisme.

Missions

Kif Kif est un mouvement interculturel qui se bat pour l’égalité et contre le racisme. Kif Kif participe à la construction d’une société solidaire, démocratique et interculturelle. Kif Kif organise regulièrement des initiatives critiques, sensibilisatrices, interactives et éducatives et propose des instruments pour faire entendre une autre voix sur le vivre-ensemble interculturel. Dans ce but, Kif Kif soutient des individus et groupes discriminés ou exclus des droits fondamentaux, et les aide à se renforcer, afin qu’ils puissent se battre eux-mêmes pour leurs droits.


Objectifs

Ainsi nos objectifs sont ::

1. (Créer la parole)
Kif Kif propose aux personnes des instruments pour faire entendre leurs voix dans le débat sociétal.
2. (donner la parole)
Sur son site, dans des cahiers, livres et débats, Kif Kif offre aux personnes des espaces pour faire entendre leurs voix dans le débat sociétal.
3. (prendre la parole)
Kif Kif intervient régulièrement dans le débat sociétal.
4. (transmettre la parole)
Kif Kif met son expertise en matière d’interculturalité à la disposition d’autres organisations et vise ainsi un effet de multiplication.


Points de départ

DEMOCRATIQUE
Kif Kif met la democratie sur un pied d’estal. Hélas, nous constatons que durant la dernière décennie, l’intérêt dans ce domaine s’est centré essentiellement sur les modalités de la société politique. De plus, différentes voix, dans le débat sociétal, conçoivent pratiquement la démocratie comme étant a priori la caractéristique de l’« occident », comme manquant par définition aux «autres ». La démocratie n’est dès lors plus vue comme le système inclusif qu’elle devrait être.

Kif Kif défend une vision inclusive de la démocratie, comme grande histoire et non comme simple succession d’anecdotes et de pratiques (représentation au parlement, etc.), ni comme propriété a priori d’individus ou de groupes. Kif Kif estime que le dialogue, le débat et la profondeur sont d’une importance cruciale pour la démocratie. Une démocratie sans débat intellectuel approfondi est une démocratie en voie de disparition. La démocratie est servie par des voix critiques et plurielles, non par des joueurs de billes. Il y a nécessité d’une société civile forte, luttant pour la démocratie et tentant d’y intégrer toutes les personnes. On ne peut plus accepter que les décisions soient prises à l’insu des minorités et des citoyens en général. La société doit être accessible et disponible pour tous ses membres, sous toutes ses facettes et à tous ses niveaux. Il s’agit d’œuvrer pour la démocratisation radicale d’une série de structures et d’institutions. En outre, nous plaidons pour l’élaboration d’un nouveau concept inclusif de la citoyenneté. Une définition de la citoyenneté qui ne dépende pas de l’origine des personnes, mais qui englobe toute personne habitant le territoire.
Cela signifie également que Kif Kif s’attèle à un élargissement et à un développement de la démocratie. Nous ne voulons pas laisser celle-ci aux mains du seul domaine politique. Nous plaidons pour une démocratie aussi large que possible. En effet, un Etat entièrement démocratique est un Etat dans lequel chaque aspect de la vie en société, également l’économie, par exemple, se trouve sous contrôle citoyen.


POUR L’EGALITE ET le combat ANTIRACISTE
Kif Kif se définit clairement comme antiraciste et veut démasquer le racisme sous toutes ses formes, ainsi que contribuer à accroitre les débats sur toutes formes de racisme. Kif Kif ne réduit pas le racisme à une série d’attitudes individuelles, et encore moins aux excès des politiques ou de la société (p. ex. Vlaams Blok / Belang, jihadisme ou nazisme) mais le considère comme une idéologie d’inégalité sociétale, assisse sur une supposée identité de groupe.

Souvent, de telles constructions idéologiques ne sont perçues que comme des phénomènes « innocents », circulant dans le monde des idées, mais ce n’est malheureusement pas le cas. Le racisme est une théorie de la connaissance, il nous parle de la manière dont le monde fonctionne et détermine dès lors notre façon d’agir. Les idéologies se traduisent dans les comportements des gens. Du fait qu’elles circulent dans l’enseignement, les média, le monde du travail et la société dans son ensemble, elles ont des conséquences concrètes indubitables.

Kif Kif porte dès lors une attention toute particulière à l’origine, au fonctionnement et aux conséquences des mécanismes racistes, indépendamment de leurs propagateurs. Et quand la situation l’exige, nous stigmatisons certaines pratiques problématiques.


GAUCHE ET SOLIDAIRE
Du fait des inégalités internationales croissantes, Kif Kif veut contribuer à la réflexion sur des alternatives équitables et démocratiques au système économique mondial actuel. Puisqu’il s’agit d’une injustice mondiale, nous accordons beaucoup d’importance à une solidarité dépassant les frontières. Nous portons également une forte attention aux sujets comme les migrations, la globalisation, la pauvreté et la guerre. Kif Kif estime qu’il est crucial de prendre en compte les causes socio-économiques de la position que l’individu prend ou reçoit dans la société. Nous sommes convaincus que l’émancipation de l’ensemble des habitants de Flandre, de Belgique et du monde restera un rêve pieux, aussi longtemps que ne seront pas prises des mesures structurelles dans les domaines de l’enseignement, de la mise à l’emploi et de l’accès à la propriété. C’est d’autant plus vrai que l’arrière plan socio-culturel fonctionne de plus en plus souvent selon des mécanismes exclusifs.

 

LIBERTE ET PROGRES

Kif Kif ne veut pas rester passif face aux stagnations dans l’archaïsme. Plus la réforme d’un certains nombre d’aspects et d’institutions de la société se fait urgente, plus longtemps elle durera. Cela signifie que, en tant qu’association, nous devons très souvent oser affirmer notre point de vue. C’est pourquoi, nous voulons promouvoir les débats réfléchis et leur réelle progression. Nous ne pouvons pas rester en retrait ; nous visons des progrès et un renouveau qui donneraient à chacun d’entre nous une place équitable dans une société équitable. Nous nous battons contre toute idéologie qui propage l’inégalité, qu’elle soit basée sur l’origine, la croyance, le genre,... Les individus doivent pouvoir faire leurs propres choix, en toute liberté, comme le cadre de l’état de droit le garantit. La société d’aujourd’hui n’est plus la même que celle que nous avons connue il y a environ trente ans. La migration, la mobilité sans cesse croissante, les moyens de communication accélérés, la globalisation, etc. accroissent sans cesse la diversité au sein de cette société. Cela entraîne de nouvelles injustices et inégalités, qui doivent être approchées d’une façon créative et adaptée à notre époque. Kif Kif s’y engage activement et veut offrir à ses sympathisants la possibilité d’y travailler ensemble.


PLURALISTE ET INTERCULTURELLE
Kif Kif se positionne depuis le début comme ouvert et interculturel. Nous sommes donc prêts aux collaborations avec d’autres associations démocratiques. Chaque personne est égale en droit et doit, indépendamment de ses origines socioculturel, disposer des mêmes possibilités d’épanouissement et de pleine participation à la vie de la cité. Nul ne peut être laissé pour compte en raison de son origine sociale, de sa couleur de peau, de sa nationalité, d’un handicap mental ou physique, de son orientation sexuelle, etc. Cela signifie aussi que Kif Kif ne se réclame d’aucun groupe ethno-culturel déterminé. Nous voulons favoriser les rencontres entre membres des différentes communautés et plaidons pour un vivre-ensemble interculturel. Cela laisse aussi entendre que nous nous insurgeons contre chaque voix qui s’élève contre l’interculturalité et pour une société mono-culturelle. Nous voulons également mettre un terme aux divisions tranchées entre « allochtone » et « autochtone », entre « Flamand » et « étranger » et entre homme et femme. Kif Kif se bat pour une société où la diversité ne reste pas un vain slogan et puisse être vécue en toute liberté, dans le cadre d’un état de droit démocratique. Nous vivons ensemble dans un même espace géographique, institutionnel et économique et ne pouvons qu’apprendre à mieux nous connaître, d’une manière pacifique et respectueuse.


ANTI-ESSENTIALISTE
Kif kif part d’une vision explicitement anti-essentialiste de la culture et des identités, et plaide pour un regard historique enraciné dans la réalité des phénomènes culturels et de la construction des identités. Ainsi, nous nous opposons à de nombreuses conceptions populaires de la culture et des identités. Ces conceptions sont d’ailleurs dominantes, dans le débat sociétal. La réalité n’en est pas seulement déformée, ces conceptions constituent également un terreau privilégié de stéréotypes et de racisme. En effet, une vision essentialiste de la culture dissimule l’hétérogénéité, la diversité de la société et des différents groupes. L’essentialisme efface l’histoire et aborde les groupes, à l’encontre de toutes les découvertes scientifiques, comme des blocs monolithiques censés partager une série de caractéristiques de base, par lesquelles ils se différencieraient fondamentalement des autres groupes. Ce n’est pas seulement en contradiction avec la formation des identités et groupes en tant que constructions sociales par nature dynamiques, cela ouvre la porte à la propagation d’un récit statique et très néfaste du « nous-vous ».


(AUTO) CRITIQUE
Kif Kif est une organisation constructive et critique. En tant que nouveau mouvement social, il est de son devoir de critiquer les tendances anti-interculturelles, avérées ou larvées. Nous sommes conscients que ces hostilités à l’interculturalité n’ont pas de couleur. Elles peuvent trouver leurs sources dans les idéologies et considérations les plus diverses, des religions aux nationalismes, du sécularisme au multiculturalisme. Nous analysons et au besoin critiquons toutes ces tendances, quelles que soient leur provenance.

Kif Kif aime les défis et le questionnement, elle est positive, ludique et anticipative dans ses actions et attitudes. Elle veut sortir de la routine. Il est de son devoir de penser hors des cadres fixés, de porter sur la réalité un regard large et neuf, et de réagir lorsque les valeurs fondamentales sont mises à mal. C’est dans cette optique que Kif Kif combat et dénonce, mais aussi propose et initie. Nous estimons que cette attitude doit être maintenue et même renforcée. La pratique continue de l’esprit critique est une condition nécessaire de la démocratie. Sans œillères, mais à partir de ses visions et missions fondamentales, Kif Kif veut contribuer à donner à cette société l’élan nécessaire à un avenir garanti pour tous, y compris les personnes fragilisées. Kif Kif a parfois des difficultés avec des personnes qui ne veulent pas voir la réalité actuelle. Nous faisons régulièrement effort pour sensibiliser à ce sujet, d’une manière constructive ; pour démontrer à ces personnes qu’elles doivent rattraper la réalité, si elles ne veulent pas être entièrement dépassées.
De plus, celui qui est critique envers les autres, doit l’être aussi vis-à-vis de lui-même. Kif Kif n’est pas avare en matière d’autocritique. Celle-ci nécessite des retours constants sur notre mission première, notre vision fondatrice, nos objectifs et méthodes, nos moyens et attitudes. La dernière chose que Kif Kif accepterait, c’est de devenir elle-même « simpliste » et « populiste ». Chaque fois que nécessaire, Nous passerons soigneusement à la loupe nos propres actions et fonctionnements. Nous savons laisser la parole aux autres, lorsque cela profite davantage au vivre-ensemble. Kif Kif met toutefois aussi sa connaissance et son expertise à disposition.


 

http://www.kifkif.be/kif-kif-1